Le Plan SACHA

Pourquoi un Plan SACHA ?

Le Plan SACHA a vu le jour dans le cadre de la campagne menée pendant le festival Esperanzah! en 2018, intitulée Le Déclin de l’Empire du Mâle.

Au même moment, une enquête de Plan international portant sur 600 festivalier.e.s a révélé qu’en Belgique :

Face à ces chiffres, des moyens ont été déployés par Esperanzah! afin de commencer à lutter contre ce phénomène.
Le harcèlement et les agressions sexuelles découlent directement des mentalités sexistes que cherchait précisément à déconstruire la campagne, et contre lesquels le Plan SACHA lutte, de fond, au delà de la sensibilisation et la prise en charge.

Pourquoi en milieu festif ?

Les situations de harcèlement et/ou d’agression sexuelle sont particulièrement fréquentes dans les milieux festifs, comme les festivals, et les soirées étudiantes, etc. Pourquoi ? Parce que ces endroits où l’on fait la fête sont bien souvent des lieux de prédilection des jeux de séduction. Associés à la prise d’alcool, ou d’autres drogues, à la promiscuité physique, à l’effet de foule, à l’obscurité nocturne, à la fatigue, etc., le consentement libre et éclairé en devient plus difficile à établir. L’alcool et la drogue favorisent la désinhibition des comportements, jusqu’à, dans certains cas, brouiller les repères des limites du respect d’autrui, et de soi.

C’est pourquoi, le Plan SACHA a été lancé, afin de traiter la problématique des violences sexistes et sexuelles en milieu festif comme un phénomène à part entière avec ses spécificités en terme de sensibilisation et prévention, de prise en charge psycho-sociale et de formation des équipes. Ceci afin de faire des milieux festifs de véritables espaces safe et inclusifs où tout le monde peut s’amuser dans le respect, en toute bienveillance et sécurité.

Le Plan SACHA vise à traiter la problématique des violences sexistes et sexuelles en milieu festif comme un phénomène à part entière avec ses spécificités. Il se décline ainsi sur 3 axes : Formation, Prévention & sensibilisation, et Prise en charge psycho-sociale


Nous contacter

Informations générales : infoplansacha@gmail.com

Coordination et presse : amandine@esperanzah.be

+32(0)81 44 15 18